Da’wah : la clé de la rationalité

L’une des clés pour débloquer la fitrah est de donner aux non-musulmans des arguments rationnels. À l’IERA, la meilleure approche que nous avons trouvée pour fournir un argument rationnel pour débloquer la fitrah est la méthode DURP (GORAP en anglais).

D pour l’existence de Dieu, U pour Son Unicité, R pour la croyance en la Révélation et P pour la croyance en la prophétie finale de Muhammad (paix et salut sur lui). L’objectif est d’articuler des preuves rationnelles pour chacune de ces étapes. Par exemple, des arguments rationnels selon lesquels il y a un créateur, ensuite un argument rationnel pour démontrer que ce créateur est unique, puis un argument rationnel selon lequel le Coran vient de Dieu et enfin un argument rationnel selon lequel le prophète Muhammad est un messager de Dieu.

Qu’est-ce qui rend la méthode DURP si efficace pour transmettre le message de l’Islam ? Pensez-vous que vous pourriez y ajouter quelque chose ? (répondez à cette deuxième question après l’avoir utilisée plusieurs fois dans votre da’wah).

L’existence de Dieu

Parmi les exemples que vous pourriez donner pour l’existence de Dieu, il y a l’argument de la conception. Prenez l’exemple d’un téléphone portable, il a été conçu avec certaines caractéristiques, telles que des boutons, un écran, un micro et un haut-parleur : chacun de ces éléments a un but. Par exemple, l’écran vous permet de voir ce que vous tapez. Le haut-parleur vous permet d’entendre l’autre personne au téléphone.

Ces caractéristiques conçues indiquent un concepteur. Donc, si quelque chose d’aussi simple qu’un téléphone portable a un concepteur, alors qu’en est-il de quelque chose d’aussi complexe, puissant et beau que l’univers ? En tant que musulmans, nous croyons que Dieu est le Créateur et le Concepteur.
Une autre façon d’affirmer cela est de se référer au Coran pour affirmer l’existence de la création. Allah dit : “Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ? Ou ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n’ont plutôt aucune conviction.” (52:35-36). Dans ce verset, nous pouvons extraire quatre options pour l’univers : l’univers est-il né du néant ? S’est-il créé tout seul ? A-t-il été créé à partir de quelque chose également créé ? Ou a-t-il été créé à partir de quelque chose qui n’a pas été créé ?

L’Unicité de Dieu

Après avoir discuté des preuves de l’existence d’un créateur, Allah nous donne une raison rationnelle et intuitive pour expliquer pourquoi le Créateur ne peut être qu’unique :

“Allah ne S’est point attribué d’enfant et il n’existe point de divinité avec Lui; sinon, chaque divinité s’en irait avec ce qu’elle a créé, et certaines seraient supérieures aux autres. (Gloire et pureté) à Allah ! Il est Supérieur à tout ce qu’ils décrivent.” (29:91)

Révélation

Tout d’abord, lorsqu’il s’agit de révélation, il est bon de discuter de sa nécessité. Un bon point de départ est de réfléchir à la manière dont, lorsque nous concevons une technologie, comme un téléphone portable, nous préparons également un manuel ou une sorte d’instructions pour aider l’utilisateur. De plus, vous pouvez dire que les êtres humains sont les seuls êtres vivants qui se posent la question du “pourquoi ?’ Nous avons besoin de réponses à des questions fondamentales. Les animaux eux ne font que naviguer dans la vie en utilisant leur instinct. La Révélation apporte des réponses aux questions des humains.

Après cela, nous donnons la preuve que le Coran vient de Dieu. Donc, pour prétendre qu’un livre vient du Divin, il faut qu’il y ait certains critères. Voici quelques exemples :

1. Il doit être cohérent avec la déduction rationnelle et intuitive que l’on se fait de Dieu. Par exemple, si un livre dit que Dieu est une souris à 40 pattes, vous pouvez supposer sans risque que ce livre ne vient pas de Dieu, car Dieu doit être extérieur à l’univers et indépendant. Une souris, quelle que soit sa forme, est un être dépendant. Elle a des qualités physiques limitées telles que sa taille, sa forme et sa couleur. Toutes les choses aux qualités physiques limitées sont dépendantes parce qu’il y a des facteurs externes qui ont donné lieu à leurs limitations. Dieu n’est pas “physique” et est indépendant. Par conséquent, rien de ce qui a des qualités physiques limitées ne peut être Dieu.

2. Il doit être intérieurement et extérieurement cohérent. En d’autres termes, s’il est dit à la page 20 que Dieu est unique, puis à la page 340 que Dieu est trois, il s’agirait d’une incohérence interne. De la même manière, si le livre dit que l’univers n’a que 6 000 ans, alors ce serait une incohérence externe, car la réalité affirme que l’univers est plus ancien que cela.

3. Il doit y avoir des signes de la transcendance. La révélation doit contenir quelque chose qui indique qu’elle vient du Divin et qu’elle ne peut pas être expliquée de façon adéquate de façon naturelle. En termes simples, elle doit contenir des preuves montrant qu’elle vient de Dieu. Exemple : La préservation : “En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien”(15:9) Miracle littéraire : “Et si vous avez des doutes sur ce que Nous avons fait descendre sur Notre serviteur [Muhammad], alors produisez une sourate semblable et appelez des témoins autres qu’Allah, si vous êtes véridiques. (2:23) “Ou bien ils disent: «Il l’a forgé [le Coran]» -Dis: « Apportez donc dix Sourates semblables à ceci, forgées (par vous). Et appelez qui vous pourrez (pour vous aider), hormis Allah, si vous êtes véridiques.»”(11:13)

Prophétie

La dernière étape pour un argument rationnel, est de prouver que le prophète Muhammad (paix soit sur lui) est vraiment un messager de Dieu. Maintenant, la façon la plus simple de le faire est de prouver que le Coran est vrai, et que la prophétie du prophète Mohammed est automatiquement vraie, car le Coran dit : “Dis: « Ô hommes ! Je suis pour vous tous le Messager d’Allah” (7:158).
Une autre façon de prouver cela est de dire que le Prophète Mohammed (sur lui la paix) a revendiqué la prophétie, et en examinant les récits historiques authentiques concernant sa vie, la revendication peut être évaluée de la façon suivante : soit c’était un menteur, soit il était fou, soit il a dit la vérité.

– Était-il un menteur ? Non, car il était connu comme “le véridique et digne de confiance”, même par ses ennemis. De plus, les menteurs mentent souvent pour obtenir les richesses de cette vie et pourtant le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a rejeté cela lorsque les Arabes lui ont proposé d’être leur roi et de le combler de richesses en échange d’un arrêt de la prophétie.

– Etait-il fou ? Une personne folle est une personne qui dit des mensonges tout en pensant dire la vérité. Cependant, le Prophète ne l’était pas, car durant sa vie, il a prédit de nombreuses prophéties qui se sont réellement réalisées. Par exemple, le fait que les Arabes bédouins construiraient de hauts bâtiments. Chose qui n’est arrivé que très récemment. Comment cela est-il possible si le Tout Connaissant ne lui a pas donné cette connaissance ? De plus, les enseignements qu’il a apporté ne sont pas ceux d’un homme fou, son discours est très cohérent.

– Conclusion : Il a dit la Vérité !

IeRA